TSIRA

Dr Tsirahonanarivo RAKOTOARISOA

Pharmacien d’officine à Ankadindratombo

 

Je profite de cette grande occasion vous présenter mes meilleurs vœux pour l’année 2019. Au fond du cœur, je vous souhaite une très bonne année, et bonne santé à tous.

 

J’ai d’abord obtenu mon baccalauréat scientifique en 2003, puis je me suis orienté vers l’Université d’Antananarivo. Après des années d’études, j’ai obtenu mon diplôme de Docteur en Pharmacie en 2011.

 

Du côté professionnel, j’ai commencé de l’assistanat chez un aimable confrère à la pharmacie du Soleil, après j’ai rejoint Medico en tant que Pharmacien assistant et responsable. Puis, forte de mon expérience, je me suis lancé dans la création d’une officine par voie dérogatoire, avec ma femme, pour exercer mes fonctions en toute autonomie.

 

Après le baccalauréat, les études et la santé avant tout, j’ai toujours une grande soif de connaissances et notamment, un fort intérêt dans les matières scientifiques. D’autant plus que le département pharmacie est nouvellement créé à l’époque, je trouve que mon choix est logiquement porté sur des études en Pharmacie.

 

C’est un métier vraiment passionnant. Le contact humain, relationnel est très intéressant si on s’investit pour aider les autres. Cependant, c’est un métier pour lequel il faut toujours se rendre disponible donc il faut constamment être à la disposition des autres même si c’est en dehors des situations d’urgence.

 

On dirait toujours que le rôle du pharmacien grossiste est le garant de la bonne pratique de distribution de médicament, je trouve dommage que parfois celui-ci est sous-estimé sous réserve de rentabiliser la boîte.

 

Etant un simple pharmacien c’est n’est pas suffisant, au contraire, il faut savoir diriger, encadrer une équipe. Mais le plus important est de bien servir les gens et très patient pour accueillir avec le sourire tout type de clients et circonstances. Il est nécessaire d’être attentif, d’être proche des clients et ne pas hésiter à répéter plusieurs fois la même explication pour aider une personne en difficulté. Et c’est pour cela que je me tourne vers les jeunes diplômés, soyez patients, ne vous précipitez pas, même si les occasions sont nombreuses, il faut vous accrocher et tirez-vous des expériences auprès des autres. En un mot, bossez, et vous arriverez au bout sans encombre.

 

L’augmentation des prix de médicaments, le problème de disponibilité, la recrudescence des marchés de la rue, la lourdeur des dossiers administratifs, etc.., je ne veux plus y insister. Par ailleurs, en complément de messages diffusés par les trois entités (ONP, SPM, APM), je condamne tous types d’agressions, quel que soit sa nature, envers les professionnels de santé.

 

Pour terminer, permettez-moi de me tourner vers les confrères et consœurs qui sont victimes du cambriolage. Certes, un petit mot pour vous : « mes très chers, cela n’est pas une expérience agréable, toutes mes pensées vont vers vous lors de cette terrible difficulté et j’espère que vous vous remettiez bien déjà de ce fâcheux incident ».

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier